Instagramer of the week #2 : Ryma Ben Aïssa

Vous connaissez surement la petite bouille de son adorable « Baby Fares » si vous êtes féru(e) d’Instagram ! Toujours le sourire aux lèvres et le style étudié, il est chouchouté par sa maman qui en a fait une véritable star sur son compte Instagram (@rymabenaissa). C’est notre Instagramer of the week !

 

● Que faites-vous dans la vie ?
‘A présent je suis femme au foyer, j’ai fait des études d’ingénierie financière à l’ESC de Tunis. Je prends ma vie en photos à travers l’application Instagram, c’est une occupation qui me plaît beaucoup!’

● Depuis quand êtes-vous présente sur Instagram ?
‘Ça s’est fait de manière spontanée, j’ai trouvé l’application puis j’ai commencé à prendre des clichés que j’ai partagés avec mes quelques abonnés. Quand j’ai eu Fares, on voulait voir sa tête tous les jours sur Instagram!’


● Pourquoi s’être intéressée à cette application ?

‘Instagram est une application facile d’utilisation et j’en suis devenu totalement accro! Facebook est passé aux oubliettes!’

● A partir de quel moment votre compte Instagram est-il devenu un compte «professionnel» ?
Dès le moment où j’ai commencé à avoir plusieurs abonnés, je prêtais beaucoup plus attention à ce que je pouvais poster!

● Comment vous est venu l’idée de mettre en scène votre enfant sur Instagram ?
‘Au commencement, je postais des photos de lui quand il soufflait ces bougies ou encore lorsque il avait une nouvelle tenu. Par la suite, je me suis mise à l’habiller pour lui faire des shootings avec à chaque fois des arrières plans qui diffèrent. Jusqu’au jour où cela a pris de l’ampleur, c’est devenu une vrai petite star, quand je ne postais pas de photos mes followers se demandaient ‘ou étais donc passait Fares?’


● Utilisez-vous un smartphone ou un appareil pour vos photos ?

‘Cela dépend des jours, dernièrement j’utilise surtout mon appareil photo professionnel.’

● Utilisez-vous des applications pour modifier vos photos ?
‘Uniquement le traitement d’images que l’on retrouve sur Instagram, mis à part ça je n’utilise aucun filtre ! Je fais en sorte de faire les shootings pendant la matinée pour avoir des plans avec un maximum de luminosité.’

● Comment se déroulent les coulisses des mises en scènes, votre enfant est-il réceptif ?
‘Et pas qu’un peu! A présent dès qu’il voit l’appareil photo, il se met à sourire et a faire des petites poses.
Maintenant qu’il a grandi il comprend un peu mieux ! Quand je vais dans un lieu public, on me demande si c’est bien lui Fares, on le reconnaît tout de suite!’

● Souhaitez-vous que Fares se lance dans une carrière de modèle dans quelques années?
‘Plusieurs agences publicitaires m’ont déjà proposé qu’il fasse des shootings mais je pense qu’il est encore trop tôt et qu’il est beaucoup trop jeune.’

● Y a-t-il des mamans qui vous contactent pour des conseils ?
‘Plusieurs mamans cherchent à avoir des conseils, pas seulement pour Fares mais aussi en ce qui concerne les services de tables, la vie de tous les jours, tu commences à sentir que tu a une certaine influence!’

Propos recueillis par Leila Hizaoui. +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *